La Roulotte de Casimir

le 21 avril

La vue du communal de Lairoux est magnifique. Nous partons rejoindre la forêt de Sainte Gemme. Cette étape et une des plus longues, environ 15 km. Laurent nous conseil la route de la Bretonnière plutôt que celle de l’Oulerie. Nous suivons son conseil et la journée devrait être rythmée par de nouvelles expériences : traversée de route à grande circulation, passage à niveau ...

Notre hantise est de se trouver près d’une voie ferrée en même temps qu’un train. On ne sait pas si Casimir connaît et fenouil encore moins. 20 mn après notre départ , nous arrivons à l’endroit le plus étroit entre la route et la voie de chemin de fer. Et là j’entends le bruit du train dans les arbres de la vallée, je l’entends arriver de loin, il vient derrière nous. Nous sommes en montée sur une route étroite et il est impossible de faire faire demi tour à Casimir pour qu’il puisse voir le train arriver. Je cramponne le licol de Fenouil, les garçons descendent de la roulotte pour s’en éloigner, sécurité, sécurité. J-F commence à tendre les guides de ce pauvre Casimir qui ne voit pas arriver le train qui lui nous avertit de sa présence avec 2 coups de klaxonne. A ce moment, le passage du train paraît très long, mais vraiment très long... Casimir panique un peu, un coup à gauche, la roulotte à droite, il recule de deux mètre part à droite et fini contre le flan droit de la roulotte. Ouf le tain est passé... Fenouil n’a pas bougé, enfin je ne me rappelle pas de sa réaction, j’avais les yeux fixés sur Casimir. Rien de cassé, on rassure Casimir qui a très chaud il est transpirant. Par la suite, Jacques nous confirme que si Casimir avait vu arriver le train, son comportement aurait été tout autre. Nous ne laisserons qu’une petite trace de notre passage. Casimir a nettoyé ses chaussures.

Nous rejoignons La Bretonnière, petit arrêt pour l’achat du pain et une lecture précise de la carte au 1/25000 pour éviter à tout prix la voie ferrée tant que nous n’aurons pas récupéré les horaires des trains. Au Magnils, madame le Maire salut notre passage, nous continuons notre chemin.

Une fourgonnette nous demande de nous arrêter. c’est le fils de Wilfrid, l’ancien propriétaire de la roulotte, il reconnaît le cheval, mais s’étonne des couleurs de la roulotte : « tu l’as peindue » « oh !, ma petite dame la belle vie que vous avez là ! » Une marmaille d’enfants nous observe à travers les fenêtres du camion. Cette rencontre fortuite est étonnante.

(JPG)

Nous sommes accueillis au centre équestre de St Gemme, dans un coin de forêt bien enherbé pour les chevaux.

(JPG)

Les enfants du club profitent de la présence de Casimir et de Fenouil pour découvrir d’autres races d’équidés. La pluie se remet à tomber, donc c’est encore au coin du feu que se déroule la soirée.

(JPG)

Nous récupérons les horaires les horaires de passages de tous les trains de la ligne, La Rochelle - Nantes C’était le train de 11 h 28 !

Répondre à cet article