La Roulotte de Casimir

Une nouvelle route

Le passage par l’échelle

Un été, un automne, deux, trois saisons mêlées d’amis au beau fixe, terres des courageux lorgnant les grandes crêtes des hautes montagnes des Ecrins,l’hiver, froid et rigoureux

(JPG)

où l’arbre des voyageurs s’est endormis sous son manteau de givre.

(JPG)

Le printemps est revenus, on a volé,

(JPG)

on a dansé,(JPG)

(JPG)

et voilà l’été,

(JPG)

avec son cortège de départ, ceux des amis roulottiers nous devançant de quelques semaines, l’été qui rit, qui chante les longueurs des jours autour du soleil blond.

(JPG)

Cartographiant les itinéraires vers les lendemains de bohèmes, bricolage en préparatifs de toute sorte à terme, la compagnie retrouve dès lors sa franche dictée menée par le doux et sonore pas des chevaux, oreilles dressés vers de nouvelles aventures en direction de la Roumanie pour le prochain camps d’hiver.

(JPG)

La belle vallée de la Clarée en direction du passage vers l’Italie par le col de l’Echelle

Répondre à cet article